Je ne souhaite pas mettre en valeur une beauté dont les critères sont dictés par les monopoles du monde de la mode.
Je ne souhaite pas participé à cette propagande de la mode qui vise à imposé des normes sélectives de ce qui est dis beau et de ce qui est dit moche.
D’autant plus que le beau c’est subjectif, tous peut plaire comme tout peut déplaire.